Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CAT carrefour Meylan

Si la direction veut diminuer le montant des indemnités de départ en retraite mise en place voici 40 ans, c’est tout simplement pour diminuer les avantages des salariés afin de donner plus aux actionnaires, ainsi qu’une forte prime de retraite aux dirigeants de l’entreprise.

Vous trouvez ceci injuste ?

Sachez que pour garder vos droits, il suffit qu’aucun syndicat ne signe

Une allocation exceptionnelle de Temps Epargne Retraite est attribuée aux employés remplissant les conditions d’ancienneté suivantes au 31/12/2015 :

Quelle ancienneté ?

L'ancienneté des employés est figée pour le calcul de l'allocation exceptionnelle de temps Epargne Retraite (TER) au 31 décembre 2015. Il faut avoir au moins 21 ans d'ancienneté.

Si vous avez 20 ans d'ancienneté vous ne touchez rien, si vous avez 25 ans d'ancienneté vous touchez 6 jours, si vous avez 40 ans d'ancienneté vous touchez 88 jours.

Moins de 21 ans d'ancienneté

Aucune compensation n'est accordée si vous avez moins de 21 ans d’ancienneté (certains perdent 59,4 jours d’indemnités !!!)

La direction compense la perte de l'indemnité de départ en retraite au moindre coût.

Tous les salariés sont lésés

Et pendant que l'on réduit allègrement les indemnités de départ en retraite, on ne touche surtout pas aux super privilèges de nos hauts cadres dirigeants.

Une indemnité de retraite aux conditions de rêve !

3,7 millions d'euros pour Georges Plassat 4ème patron le mieux payé. 933 750 € de retraite complémentaire pour 4 ans de travail.

1,5 millions d'euros de retraite chapeau pour le départ en 2012 de Lars Olofsson pour 3 ans de présence. Sa retraite annuelle payée par Carrefour jusqu'à son décès est de 491.022 euros.

Commenter cet article