Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CAT carrefour Meylan

Etaient présents à la réunion : CAT, CFTC, CFE/CGC, FO.

Ä Approbation du procès verbal de la réunion du 17 février 2016.

La CAT approuve le procès-verbal de la réunion du 17 février 2016.

ÄRésultats économiques.

Le chiffre d’affaire sur le mois de février est de 12910.10K€ en régression de 3.1%.

Les frais de personnel sur le mois de février sont de 1362K€ en progression de 4.8%.

Aucune information sur l’intéressement.

Le nombre de débits clients est en progression de 5.3%, le panier moyen régresse de 6.3%.

La C.A.T signale que si les frais de personnel sont en progression cela est du aux 2 départs pour inaptitude.

La direction répond par l’affirmative

La C.A.T signale que du à un manque d’effectif, les palettes d’œufs de pâques fondent dans la cour ce qui engendre de la démarque.

La direction va faire le nécessaire pour éviter ces problèmes.

La C.A.T rappelle qu’un salarié qui fait ses courses à carrefour Meylan doit être considéré comme un client et non pas comme un employé.En n’en n’ayant rien à faire de lui, ce n’est pas comme cela que vous relancerez le chiffre d’affaire.

La direction est d’accord, les salariés sont nos premiers clients et portent les valeurs de carrefour ;

La C.A.T demande ou la direction en est concernant la fermeture du point photo ?

La direction signale que fin juin, début juillet le MAM sera en place et les personnes de la photo seront intégrées au MAM.

La C.A.T demande ou la direction en est concernant la fermeture de la cafétéria?

La direction signale que la fermeture est prévue fin mai.

ÄAttributions professionnelles

509 personnes forment l’effectif à fin février. Cet effectif est composé de 239 femmes et de 270 hommes. Il se décompose de la manière suivante : 31 cadres, 1 agent de maîtrise, 477 employés dont 338 temps complets et 139 temps partiels, ce qui représente 497 CDI et 12 CDD.

La C.A.T sur la partie attributions professionnelles constate :

Un effectif en régression de 10 salariés par rapport à février 2015, dont 19 temps complets en moins et 10 temps partiel en plus et signale que notre effectif temps complet est en baisse.

Les heures complémentaires progressent de 72 heures sur le mois de février 2016 par rapport à février 2015.

Les heures de modulation régressent de 106 heures sur le mois de février 2016 par rapport à février 2015.

Les heures supplémentaires à 25% régressent de 3 heures sur le mois de février 2016 par rapport à février 2015

Les heures supplémentaires à 50% sont étales sur le mois de février 2016 par rapport à février 2015.

Les heures de nuit progressent de 297 heures sur le mois de février 2016 par rapport à février 2015.

Les heures d’absences sont étales sur le mois de février 2016 par rapport à février 2015.

Le total accident de travail et trajet sur le mois de février régresse de 49.75%.

Le total de la maladie longue et courte durée régresse de 7.30% sur le mois de février.

Ä Attributions sociales et culturelles.

La trésorière présente les factures du mois de février 2016.

Les œuvres sociales sont en positives de 20745€ au 29/02/2016.

Les frais de fonctionnement sont en positif 10646€ au 29/02/2016.

Ä Bilan Amalia sur l’année 2015.

La direction a versé 43248€ à Amalia au titre du 1% logement.

Nombres de logement obtenu : 7, Aide Loca Pass : 18, Prêt accession logement : 1, Prêt travaux : 2.

La CAT constate que le nombre de logements obtenus est inférieur à 2014 et que le nombre de demande de salariés est important.

L’intervenant Amalia, informe qu’il est préférable de prendre un logement proposé et refaire une demande 6 ou 8 mois plus tard que de refuser le logement, au risque de voir les organismes bailleurs nous positionner en bas de pile de dossiers.

Ä Présentation de l’adaptation du SIPP aux politiques Carrefour : ECC employé.

La direction informe que le Suivi Individuel de Progrès et de Professionnalisation devient l’ECC Employé.

La CAT demande à pouvoir prendre connaissance de ces fiches métiers, pour connaitre le contenu des taches et la classification ? La CAT constate que le salarié, seul face à son manager doit s’auto évaluer , et peut se voir aussi souvent reprocher une multitude de choses quant à la réalisation de son travail ou à son implication, alors que bien souvent , il n’en est pas responsable. D’autres facteurs comme le manque d’effectif interviennent quant à l’aboutissement et la réussite de ses taches de travail.

Les échanges se limitent bien souvent à pointer les points faibles du salarié et à les utiliser.

Ce moment ne répond pas aux attentes en termes de reconnaissance et d’évaluation du travail réellement réalisé ; et pour le manager devient souvent un exercice contraint dans un cadre formel imposé.

Ä Information et consultation des horaires des ouvertures exceptionnelles.

La C.A.T réaffirme sa position de voir préserver ces jours de repos pour les loisirs et la vie de famille. Peut-on considérer qu’il y ait volontariat pour un salarié de travailler ou non ces jours-là quand celui-ci perçoit environ 1100€ par mois ? Car ce n’est pas par plaisir que les salariés sont prêts à sacrifier leur repos du dimanche, mais la faute à des salaires trop bas à Carrefour. Le danger est aussi à l’avenir que le travail des dimanches soit banalisé et ne soit plus majoré à 300% mais aux seuls 20% prévus par la convention de branche.

De plus cela impact tous les salariés et pas seulement les volontaires : la direction renforce les équipes le samedi après-midi, arrivage de double commande ce qui nuit aux conditions de travail, rayons détruits le lundi matin du aux économies de frais de salaire sur le personnel que la direction impose les dimanches.

La CAT ne cesse de le dire, économiquement les ouvertures du dimanche n'apportent rien, si toute la grande distribution fermait, le client qui dépense 100€ le dimanche les dépenserait le lundi.

Cette escalade d’ouverture des dimanches nuit gravement à la conciliation entre la vie professionnelle et la vie privée des salariés, et ce sans réelle justification économique.

Pour ces raisons la CAT s’abstient.

Ä Questions diverses.

Vos élus C.A.T au comité d’établissement : Eric, Morgane, Fabrice.

Commenter cet article