Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CAT carrefour Meylan

Etaient présents à la réunion : CAT, CFTC, CGT, FO.

ÄApprobation du procès verbal de la réunion du 23 avril 2015.

La CAT n’approuve pas le procès-verbal de la réunion du 23 avril 2015. Nos propos sont déformés, censurés ou volontairement ignorés.

Mme la déléguée Fo vous notez sur votre compte rendu que notre élu pendant sa formation est allé aux élections à carrefour Lyon. M la déléguée FO s’il vous plait ne serait ce pas le maroilles qui se fout de la gueule du camembert qui pue, quand vous-même mangez au restaurant, dépassez votre forfait téléphonique et partez en déplacement pour voir vos collègues FO et tout cela sur les comptes du comité d’établissement.

Ä Approbation du procès verbal de la réunion extraordinaire du 23 avril 2015 relatif au bilan social.

La C.A.T approuve le procès-verbal de la réunion extraordinaire du 23 avril 2015 relatif au bilan social.

Ä Approbation du procès verbal de la réunion extraordinaire du 23 avril 2015 relatif à l’égalité professionnelle hommes/femmes.

La C.A.T approuve le procès-verbal de la réunion extraordinaire du 23 avril 2015 relatif à l’égalité professionnelle hommes/femmes.

ÄRésultats économiques.

Le chiffre d’affaire sur le mois d’avril est de 14442.6K€ en régression de 4.2%.

Les frais de personnel sur le mois d’avril sont de 1517.3K€ en progression de 14.08%.

La CA.T demande à connaitre la perte de chiffre d’affaire de la cafétéria depuis l’ouverture d’autour du comptoir.

ÄAttributions professionnelles

540 personnes forment l’effectif à fin avril. Cet effectif est composé de 255 femmes et de 285 hommes. Il se décompose de la manière suivante : 32 cadres, 1 agent de maîtrise, 507 employés dont 405 temps complets et 135 temps partiels, ce qui représente 491 CDI et 49 CDD.

La C.A.T sur la partie attributions professionnelles constate : un effectif en légere progression, mais surtout les CDD par rapport à avril 2014.

Au niveau du magasin, une régression de 3365 heures travaillées sur le mois d’avril 2015 par rapport à avril 2014. Et au cumul une régression de 1489heures.

Les heures complémentaires, les heures de modulation, les heures de nuit, les heures d’absences n’ont pas été présentées.

Le total accident de travail et trajet sur le mois d’avril régresse de 6.83% mais les accidents de travail augmentent de 3.41%. Au cumul le total des accidents régresse de 20.24%, par rapport à 2014.

Le total de la maladie longue et courte durée progresse de 18.45% sur le mois d’avril. Au cumul la maladie progresse de 28.48%, par rapport à 2014.

ÄInformation des membres du CE sur l’évolution du programme de fidélité carte Pass.

ÄPrésentation du chiffre d’affaire généré par les bons catalina sur les jours fériés.

La C.A.T signale qu’il serait intéressant de savoir si ces ouvertures font venir de la clientèle autre que la notre, autrement cela ne fait que lisser le chiffre d’affaire sur la semaine.

ÄInformation des membres du CE sur l’organisation de la stagiaire ergonome.

ÄPrésentation des investissements 2015 pour l’amélioration des conditions de travail.

ÄInformation sur le point d’avancement programme contact RH.

ÄInformation et consultation sur l’organisation et fonctionnement des permanences du C.E.

La C.A.T signale que la CGT n’ayant aucun élu au C.E mais seulement un représentant syndical, maintient sa position de garder un ordinateur portable ainsi qu’un téléphone portable avec un abonnement payé par le budget de fonctionnement. Tout cela en prétextant qu’une soit disant organisation syndicale en aurait bénéficié auparavant. Pour information il s’agissait d’élus du comité d’établissement et non d’une organisation syndicale.

Attendu que pour débouter cette utilisation illicite du budget de fonctionnement, tout membre du comité, ainsi que le président pourrait intenter une action en justice devant le tribunal de grande instance en vue de demander l’annulation de la délibération d’une partie des membres du C.E et d’interdire d’engager les dépenses litigieuses.

Pour rappel, le représentant syndical au C.E représente son organisation syndicale auprès du comité. Il en est le mandataire et à pour mission de faire connaitre aux membres du C.E le point de vue de son syndicat, alors que les membres élus sont les représentants des salariés de l’établissement. Il assiste aux réunions avec une voix consultative.

Le représentant syndical au comité d’établissement n’est pas le mandataire des salariés de l’établissement ou il travaille, mais celui de l’organisation syndicale à laquelle il appartient.

Le financement d’une organisation syndicale par le comité d’établissement constitue un abus de bien sociaux qui pourrait être pénalement sanctionné.

Ä Attributions sociales et culturelles.

La trésorière présente les factures d’avril 2015.

Les œuvres sociales sont en positives de 40154€ au 30/04/2015.

Les frais de fonctionnement sont en positif 5714€ au 30/04/2015.

Les bons d’achats pour la fête de l’employé seront distribués mi juin 2015.

La distribution des chèques vacances aura lieu à partir du 1er juin 2015.

Le C.E organisera un tirage au sort pour faire gagner 2 smartbox, achetées avec les bons d’achats Carrefour voyage.

Le C.E va se renseigner pour une croisière au caraïbes en mars 2016.

Le C.E organisera son vide grenier fin septembre 2015.

Suite au vandalisme sur le monnayeur des machines à café , la facture est de 250€.

Ä Questions diverses.

La C.A.T demande de faire un rappel à l’encadrement concernant obligation de positionner un jour de repos quand un salarié pose une semaine de congé hors semaine pleine de CP.

Vos élus C.A.T au comité d’établissement

Eric, Morgane, Jean-Christophe

Commenter cet article